Comme nous l'avons promis le mois dernier , nous continuons a présenter chaque mois des aspects diff'erents de notre activité , des concepts permettant de mieux comprendre les mécanismes des traitements .

Aujourd'hui , nous aimerions vous exposer les grandes lignes d'un travail effectué dans le cadre d'une formation d'expert en vieillissement .

 

De tous temps , les femmes ont adhéré au vieux dicton « Il faut souffrir pour etre belle » . Cette sagesse populaire prend un nouveau relief avec la mise en lumière d'une notion fondamentale en médecine anti-aging : le concept d'agression cutanée controlée .

 

En effet , si nous adoptons une vision synthétique des différents actes que nous effectuons dans notre pratique quotidienne de médecine esthétique , nous nous rendons compte que ceux relatifs au traitement du vieillissement de la peau sont souvent douloureux . Ceci reflète le fait que chacun d'eux constitue une agression modérée .

 

Nous avons dénombré 6 traitements principaux correspondant a cette notion :

 

 

1) Mésothérapie et dermarolling

 

 

2) Radiofréquence

 

 

3) Laser et lumière pulsée

 

 

4) Carboxythérapie

 

5) Biostimulation autologue par facteurs plaquetaires

 

 

6) Peeling

Chacun de ces traitements est décrit en détail dans le site .

Le but de cette étude a été de mettre en evidence l'importance de l'agression cutanée controlée pour tout ce qui concerne la lutte contre le vieillissement de la peau .

 

Lorsqu'une menace pour l'integrité cutanée est détectée par les multiples recepteurs cellulaires répartis dans le tégument , une cascade de réactions biochimiques complexes est mise en jeu , aboutissant à la stimulation des fibroblastes , de la neo-microcirculation et probablement de toutes les fonctions physiologiques de la peau .

 

Il existe deux voies principales par lesquelles la peau reagit à une agression :

 

  • la secretion de facteurs de croissance ( plaquettaires ou extra plaquettaires ) , qui ont fait l'objet d'un paragraphe specifique dans l'article “ biostimulation autologue ou plasmathérapie “
  • l'expression des proteines du choc thermique appelées aussi proteines du stress . Ces proteines sont snthétisées lorsqu'il existe une agresssion cutanée . Elles modulent la réaction adaptative et permettent a la peau de se renforcer pour mieux résister a une agression future .
  • Les traitements étudiés au cours de cette étude font appel parfois seulement à une de ces voies , parfois aux deux conjointement .

 

Le tableau suivant présente un récapitulatif des mécanismes stimulés en fonction du type de traitement .

 

 

 

 

Type de traitement

Sécrétion des facteurs de croissance plaquettaires ( ou eventuellement extra plaquettaires )

Stimulation de l'expression des protéines de stress ou protéines du choc thermique

Mésothérapie

 

++

+/-

Biostimulation autologue ou plasmathérapie autologue

+++

+/-

Carboxythérapie

 

++

+

Radiofréquence

 

+/-

+++

Peeling

 

+

+

 

 

Nous voyons donc que les divers types de traitements ne stimulent pas de la même manière les différentes voies de réaction de la peau à l'agression .

Il est interressant de combiner des traitements faisant appel à des mécanismes de stimulation différents . Ainsi , il apparait que la radiofréquence et la plasmathérapie autologue sont particulièrement complémentaires , puisque l'une fait principalement appel à une augmentation de l'expression des proteines de stress , alors que l'autre est une forte stimulation de la secretion des facteur de croissance plaquettaires . On retrouve la même synergie entre la radiofrequence et la mésothérapie ou le dermarolling .