Cheres patientes ,

comme promis , nous vous livrons la petite lettre bimestrielle ( et non pas mensuelle car nous n'arrivons pas toujours à concilier notre activité médicale avec celle de rédacteur )

Le printemps revient , et avec lui ses mirages et ses fausses espérances . Chaque année on croit enfin trouver le comprimé miracle , celui qui fait perdre du poids , améliore la cellulite et raffermit la pe structure aeau . C'est le fameux bruleur de graisses , que l'on retrouve sur tous les embalages de produits drainants . Soyons clairs , le thé vert n'a jamais brulé 1 gramme de graisse . Par contre , c'est un très bon produit naturel , drainant et anti oxydant Nous pourrions dire la meme chose des divers produits de phytotherapie utilisés pour traiter la cellulite et l'excès de poids .Ces plantes ne sont pas dangereuses. Par effet drainant, elles peuvent même améliorer l'aspect de peau d'orange .

Le reproche que nous formulons , c'est plutot le manque de rigueur scientifiques des informations communiquées au public . On dit un peu tout et n'importe quoi , l'important etant de vendre . Qu'on le veuille ou non , les seuls véritables bruleurs de graisse ( j'entends par ce trme inacadémique les produits qui , par augmentation du metabolisme basal , vont permettrent l'oxydation , et donc la diminution des graisses de reserve de l'organisme ) sont la nicotine du tabac et les hormones thyroidiennes . Nous déconseillons formellement ces deux substances , comme on s'en doutera ...

Alors finalement , que dire de sincère , en cette période d'espoirs parfois peu réalistes ? Peut être tout simplement qu'il est important de faire appel au bon sens .S 'il existait un comprimé miracle , tous les médecins , sans exeption , l'utiliseraient . Le poids restera toujours le reflet d'un mode de vie : il est tres rare de pouvoir le maintenir dans des limites acceptables sans avoir une bonne hygiène alimentaire et sans pratiquer un minmum d'activité physique .

Nous avons deja parlé de cela . Ce sont des règles que tout le monde connait , mais qui ne sont guère enthousiasmantes car elles impliquent une discipline au long cours .

 

Quels traitements associer a cette hygiène de vie pour optimiser les résultats et travailler efficacement sur le volume , la cellulite et la tonicité cutanée ?

En premier lieu la mésothérapie , traitement de choix , polyvalent , simple et efficace . C'est une technique qui se pratique depuis plusieurs dizaines d'années , ce qui nous donne un recul valable pour apprécier son innocuité et ses bons résultats . Les produits utilisés permettent d'augmenter la lipolyse ( libération des graisses locales de réserve , qui vont ensuite oxydées par l'organisme pour produire de l'énergie ) , de stimuler la microcirculation et le drainage lymphatique . On travaille ainsi sur la quantité de graisse locale ( donc sur la forme du corps ) et sur la cellulite . Il faut aussi souligner l'effet dermatologique de la mésothérapie qui , a travers la piqure de la peau , déclenche la sécrétion des facteurs de croissance plaquettaires et des protéines du stress . Ces substances induisent à terme une sécrétion augmentées de collagène et d'élastine , ce qui contribue grandement à la tonicité de la peau , mais aussi une stimulation globale des fonctions cutanées . On pourra ainsi esperer une meilleure hydratation , un fonctionnement plus harmonieux des glandes sébacées et une optimisation des fonctions de défense . Cette importance fondamenale de la piqure , qui a été évoquée dans une précedente lettre mensuelle ( gazette mars 2009 : intérêt des techniques d'agression cutanée controlée ) explique le peu d'intérêt qu'a suscité a Thalassa la fameuse “ mésothérapie sans aiguilles” . Cette expression a objectif essentiellement commercial contredit la propre définition médicale de la mésothérapie et a surtout été destiné a capter , pour une technique qui s'appelle en vérité “électroporation “ , l'enorme célébrité de la première . On l'a aussi appelée mésothérapie virtuelle , ce qui laisse augurer des résultats tout aussi virtuels...

L'endermologie peut être utile dans les cas de cellulite oedemateuse , principalement des membres inférieurs . La carboxythérapie et la radiofréquence sont surtout efficaces sur la tonicité de la peau . On peut ajouter , pour la radiofréquence , un véritable effet remodelant du corps . On notera par ailleurs que la carboxythérapie et la radiofréquence trouvent un large champs d'application hors du traitement de la cellulite ( rajeunissement du visage , vergetures , cernes ) . Je propose a nos patientes de se reporter aux articles correspondants pour de plus amples informations .

On peut enfin citer les injections de phosphatidyl choline dans les amas de graisse localisés , technique de destruction des cellules adipocytaires , utiles pour les volumes résiduels , après mésothérapie , Pour des quantités plus importantes , l'osmolipolyse , qui combine les effets destructeurs cellulaires du serum hypotonique , dela phosphatidyl choline et des ultrassons de basse fréquence , est plus indiquée .

 

Je vais terminer cette lettre en tenant une promesse , ce qui n'est pas si facile et que je ne reussis pas si souvent . Je m'etais engagé a parler régulièrement des nouveautés . Il y en a trois pour ce mois ci .

 

La première , c'est le double protocole de traitement des vergetures , associant

  • soit carboxythérapie et mésolift intensif sur le trajet de la vergeture
  • soit carboxythérapie , dermarolling et plasmathérapie

La seconde , c'est la possibilité , désormais , de fabriquer un sérum personnalisé pour chaque patiente à partir de ses propres facteurs de croissance plaquettaires . On procèdera comme pour une biostimulation ou plasmathérapie . Mais on prendra soin de prélever 8 tubes de sang , c'est à dire le double de la quantité habituelle . 4 tubes seront utilisés dans le traitement , les quatres autres serviront au recueil de facteurs de croissance plaquettaires , que l'on mélangera ensuite à un sérum contenant un conservateur spécifique . La patiente repart ainsi avec son serum personnalisé , à garder au réfrigérateur et à appliquer une fois par jour .

 

La troisième , c'est l'arrivée a Thalassa de deux nouveaux collaborateurs , deux jeunes médecins qui sont en train de terminer leur formation théorique en médecine esthétique et qui apporteront à la clinique , n'en doutons pas , le souffle vivifiant de l' esprit universitaire . Je me permet donc d'associer toutes les patientes de Thalassa à ce souhait de bienvenue aux Dr Enio Pestana et Dra Andrea C .